Ambulance 13 (L') - Tome 9

Description

11 novembre 1918. Si les armes se taisent, les rancœurs ne s’éteignent pas. Celle qu’entretient Dervilly à l’encontre des survivants de l’Ambulance 13 reste d’autant plus vive que l’ex-maître principal devenu inspecteur de la Sureté, a les moyens de l’exercer. Le hasard plaçant l’Écaille sur son chemin, il n’aura de cesse de le harceler, jusqu’à l’envoyer passer quelques jours à la prison de la Santé. Incarcéré, l’Ecaille aggrave son cas en participant à une rixe dans laquelle un gardien est tué. C’est la peine de mort assurée. Louis Bouteloup met alors tout en œuvre pour défendre son ancien camarade de tranchée.

Autres informations

Autres albums de la série



Ambulance 13 (L') - Tome 9

11 novembre 1918. Si les armes se taisent, les rancœurs ne s’éteignent pas. Celle qu’entretient Dervilly à l’encontre des survivants de l’Ambulance 13 reste d’autant plus vive que l’ex-maître principal devenu inspecteur de la Sureté, a les moyens de l’exercer. Le hasard plaçant l’Écaille sur son chemin, il n’aura de cesse de le harceler, jusqu’à l’envoyer passer quelques jours à la prison de la Santé. Incarcéré, l’Ecaille aggrave son cas en participant à une rixe dans laquelle un gardien est tué. C’est la peine de mort assurée. Louis Bouteloup met alors tout en œuvre pour défendre son ancien camarade de tranchée.

Ambulance 13 (L') - Tome 9

11 novembre 1918. Si les armes se taisent, les rancœurs ne s’éteignent pas. Celle qu’entretient Dervilly à l’encontre des survivants de l’Ambulance 13 reste d’autant plus vive que l’ex-maître principal devenu inspecteur de la Sureté, a les moyens de l’exercer. Le hasard plaçant l’Écaille sur son chemin, il n’aura de cesse de le harceler, jusqu’à l’envoyer passer quelques jours à la prison de la Santé. Incarcéré, l’Ecaille aggrave son cas en participant à une rixe dans laquelle un gardien est tué. C’est la peine de mort assurée. Louis Bouteloup met alors tout en œuvre pour défendre son ancien camarade de tranchée.

Autres albums de la série