Grandes batailles navales (Les) - Tome 5

Description

1570. L’emprise ottomane s’étend sur tout le bassin méditerranéen. Une hégémonie qui finit par porter préjudice aux intérêts économiques des puissances chrétiennes. Lassés des razzias répétitives que pratiquent les turcs, le Pape Pie V mobilise sur le thème de la Croisade. La prise de Chypre, qui était une possession vénitienne, et le massacre de plus de 20 000 personnes finis de convaincre les puissances chrétiennes. L'Espagne, Venise, les États Pontificaux, la République de Gênes, le Duché de Savoie, l’Ordre Souverain Militaire Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte vont ainsi former la Sainte Ligue. Près de 30 000 hommes et 208 navires en provenance de Messines se dirige à la rencontre de la flotte turque forte de 47 000 hommes et 273 navires. Un combat sanglant et d’une ampleur démesurée se prépare... Première grande victoire des Chrétiens face à la marine ottomane, la bataille de Lépante a eu un retentissement considérable dans toute l’Europe, marquant la fin de l’expansionnisme turc. Certains historiens estiment qu’il s’agit de la bataille navale la plus importante de l’Histoire par ses conséquences.

Autres informations

Autres albums de la série



Grandes batailles navales (Les) - Tome 5

1570. L’emprise ottomane s’étend sur tout le bassin méditerranéen. Une hégémonie qui finit par porter préjudice aux intérêts économiques des puissances chrétiennes. Lassés des razzias répétitives que pratiquent les turcs, le Pape Pie V mobilise sur le thème de la Croisade. La prise de Chypre, qui était une possession vénitienne, et le massacre de plus de 20 000 personnes finis de convaincre les puissances chrétiennes. L'Espagne, Venise, les États Pontificaux, la République de Gênes, le Duché de Savoie, l’Ordre Souverain Militaire Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte vont ainsi former la Sainte Ligue. Près de 30 000 hommes et 208 navires en provenance de Messines se dirige à la rencontre de la flotte turque forte de 47 000 hommes et 273 navires. Un combat sanglant et d’une ampleur démesurée se prépare... Première grande victoire des Chrétiens face à la marine ottomane, la bataille de Lépante a eu un retentissement considérable dans toute l’Europe, marquant la fin de l’expansionnisme turc. Certains historiens estiment qu’il s’agit de la bataille navale la plus importante de l’Histoire par ses conséquences.

Grandes batailles navales (Les) - Tome 5

1570. L’emprise ottomane s’étend sur tout le bassin méditerranéen. Une hégémonie qui finit par porter préjudice aux intérêts économiques des puissances chrétiennes. Lassés des razzias répétitives que pratiquent les turcs, le Pape Pie V mobilise sur le thème de la Croisade. La prise de Chypre, qui était une possession vénitienne, et le massacre de plus de 20 000 personnes finis de convaincre les puissances chrétiennes. L'Espagne, Venise, les États Pontificaux, la République de Gênes, le Duché de Savoie, l’Ordre Souverain Militaire Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte vont ainsi former la Sainte Ligue. Près de 30 000 hommes et 208 navires en provenance de Messines se dirige à la rencontre de la flotte turque forte de 47 000 hommes et 273 navires. Un combat sanglant et d’une ampleur démesurée se prépare... Première grande victoire des Chrétiens face à la marine ottomane, la bataille de Lépante a eu un retentissement considérable dans toute l’Europe, marquant la fin de l’expansionnisme turc. Certains historiens estiment qu’il s’agit de la bataille navale la plus importante de l’Histoire par ses conséquences.

Autres albums de la série