La série a bien été ajoutée à votre panier

Aigles décapitées (Les) - Tome 25

Description

Les croisades, ici et là-bas…Le jeune Sigwald de Crozenc a fini par rejoindre les rangs des Templiers pour aller guerroyer en Terre sainte auprès du roi. Il n’a pas encore prononcé ses vœux d’engagement, poussé par sa mère à aller passer un an au côté des prêtres-chevaliers avec l’espoir que, dégoûté par la guerre, il sera définitivement dissuadé d'entrer dans les ordres. De fait, Sigwald a bien du mal à accepter tant de massacres au nom de Dieu et du roi ! Au domaine de Crozenc, les conséquences de cette guerre lointaine sont terribles : les émissaires du roi réclament à Hugues 10 000 deniers pour soutenir les croisades, et menacent de confisquer les terres…Michel Pierret, à la plume et au pinceau, peint avec force et précision toute l'âpreté de la société médiévale.

Autres informations

Autres albums de la série



Aigles décapitées (Les) - Tome 25

Les croisades, ici et là-bas…Le jeune Sigwald de Crozenc a fini par rejoindre les rangs des Templiers pour aller guerroyer en Terre sainte auprès du roi. Il n’a pas encore prononcé ses vœux d’engagement, poussé par sa mère à aller passer un an au côté des prêtres-chevaliers avec l’espoir que, dégoûté par la guerre, il sera définitivement dissuadé d'entrer dans les ordres. De fait, Sigwald a bien du mal à accepter tant de massacres au nom de Dieu et du roi ! Au domaine de Crozenc, les conséquences de cette guerre lointaine sont terribles : les émissaires du roi réclament à Hugues 10 000 deniers pour soutenir les croisades, et menacent de confisquer les terres…Michel Pierret, à la plume et au pinceau, peint avec force et précision toute l'âpreté de la société médiévale.

Aigles décapitées (Les) - Tome 25

Les croisades, ici et là-bas…Le jeune Sigwald de Crozenc a fini par rejoindre les rangs des Templiers pour aller guerroyer en Terre sainte auprès du roi. Il n’a pas encore prononcé ses vœux d’engagement, poussé par sa mère à aller passer un an au côté des prêtres-chevaliers avec l’espoir que, dégoûté par la guerre, il sera définitivement dissuadé d'entrer dans les ordres. De fait, Sigwald a bien du mal à accepter tant de massacres au nom de Dieu et du roi ! Au domaine de Crozenc, les conséquences de cette guerre lointaine sont terribles : les émissaires du roi réclament à Hugues 10 000 deniers pour soutenir les croisades, et menacent de confisquer les terres…Michel Pierret, à la plume et au pinceau, peint avec force et précision toute l'âpreté de la société médiévale.

Autres albums de la série