Lefranc - Tome 4

Description

Alors que s’achève au Val d’Annifer la construction du plus grand barrage d’Europe, Saint-Loup, un petit village proche, est victime d’attentats mystérieux, dont le dernier est le dynamitage du pont qui le relie à la vallée. Désireux d’éviter que la police ne s’en mêle, le maire fait appel à Lefranc pour résoudre le problème. Ce dernier accepte et entame son enquête, mais les attentats continuent, chaque fois signés d’une tête de loup tracée au fusain, et accompagnés d’un rire sinistre qui résonne dans la montagne. Lefranc a son attention attirée par un bâtiment “posé comme un morceau de sucre sur une montagne”. Il apprend qu’il s’agit d’un hôtel construit par des anglais amoureux de la montagne, mais qui furent ruinés car, comme le dit le maire, “il fallait être maboul pour construire un hôtel là, sans disposer de remontée mécanique”. Pressentant que la clé de l’énigme réside entre les murs de cette bâtisse, Lefranc décidera de s’y rendre, mais tout se liguera pour l’empêcher d’approcher de trop près une triste et sordide vérité.

Autres informations

Autres albums de la série



Lefranc - Tome 4

Alors que s’achève au Val d’Annifer la construction du plus grand barrage d’Europe, Saint-Loup, un petit village proche, est victime d’attentats mystérieux, dont le dernier est le dynamitage du pont qui le relie à la vallée. Désireux d’éviter que la police ne s’en mêle, le maire fait appel à Lefranc pour résoudre le problème. Ce dernier accepte et entame son enquête, mais les attentats continuent, chaque fois signés d’une tête de loup tracée au fusain, et accompagnés d’un rire sinistre qui résonne dans la montagne. Lefranc a son attention attirée par un bâtiment “posé comme un morceau de sucre sur une montagne”. Il apprend qu’il s’agit d’un hôtel construit par des anglais amoureux de la montagne, mais qui furent ruinés car, comme le dit le maire, “il fallait être maboul pour construire un hôtel là, sans disposer de remontée mécanique”. Pressentant que la clé de l’énigme réside entre les murs de cette bâtisse, Lefranc décidera de s’y rendre, mais tout se liguera pour l’empêcher d’approcher de trop près une triste et sordide vérité.

Lefranc - Tome 4

Alors que s’achève au Val d’Annifer la construction du plus grand barrage d’Europe, Saint-Loup, un petit village proche, est victime d’attentats mystérieux, dont le dernier est le dynamitage du pont qui le relie à la vallée. Désireux d’éviter que la police ne s’en mêle, le maire fait appel à Lefranc pour résoudre le problème. Ce dernier accepte et entame son enquête, mais les attentats continuent, chaque fois signés d’une tête de loup tracée au fusain, et accompagnés d’un rire sinistre qui résonne dans la montagne. Lefranc a son attention attirée par un bâtiment “posé comme un morceau de sucre sur une montagne”. Il apprend qu’il s’agit d’un hôtel construit par des anglais amoureux de la montagne, mais qui furent ruinés car, comme le dit le maire, “il fallait être maboul pour construire un hôtel là, sans disposer de remontée mécanique”. Pressentant que la clé de l’énigme réside entre les murs de cette bâtisse, Lefranc décidera de s’y rendre, mais tout se liguera pour l’empêcher d’approcher de trop près une triste et sordide vérité.

Autres albums de la série